Précommande le dernier tome de la saga The Killing Vipers

The Killing Vipers T5 en broché

La vengeance est-elle l’unique solution ?

King, de retour à Reno, sa ville natale, cache les vrais raisons de sa venue. En surface, il veut retrouver les traitres qui ont mis à terre son club. En réalité, il ne poursuit qu’un but : assouvir cette vengeance qu’il nourrit depuis dix ans. Seulement, il risque de s’y perdre s’il n’y prend par garde.

Marlene, sweetie chez les Thunderbolt, MC 1% violent et ambitieux, possède les mêmes objectifs que King, pour des raisons bien différentes. A l’inverse du sergent d’arme, elle sait qu’il n’y aura aucun retour en arrière et plonge corps et âmes dans sa mission.

Même si King préfère travailler seul, il comprend que le statut de la jeune femme pourrait bien l’aider dans sa quête. C’est sans compter l’attirance indéniable qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Tout devient électrique à chaque contact, chaque mot, chaque regard.

Réussiront-ils à résister à leurs désirs ? S’ils succombaient, ne signeraient-ils par leur perte ?

Date de publication : le 08 mars 2024

Quelques extraits du tome 5

 

“Trois heures de route me séparent seulement de Reno, mais depuis ce jour où j’ai vécu le pire, je n’y ai jamais remis les pieds. Ce n’est pourtant pas l’envie qui m’a manqué. Reno, c’est toute mon enfance, toute ma vie de jeune adulte. C’est également le lieu où j’ai tout perdu. Heureusement que mes parents ne sont plus de ce monde, ils n’ont pas eu à assister à ma déchéance. C’est la seule chose positive qui m’a guidé les premiers temps. Maigre consolation, à la vue de tout ce qu’ils m’ont ôté.


Les années ont passé, mais la douleur reste enfouie dans un recoin de mon cœur. Alors que ma bécane dépasse le panneau « Reno, Nevada », une enclume s’est logée au fond de mon estomac. Mon retour est-il avisé ? J’ai voulu jouer au cowboy devant les membres de mon club, mais ai-je les épaules suffisamment solides pour supporter le tsunami qui risque de s’abattre sur moi ?”

Aesthetic de King
Aesthetic de Marlene

“— Hey, bébé, tu t’en vas déjà ?
Kit, l’un des prospects, me lance un sourire qui se veut des plus charmeurs, et se permet de m’enlacer la taille. Ses doigts effleurent le bas de mon dos, pour terminer sur mes fesses. Si j’avais été autre part qu’au Valhalla Gate, je l’aurais envoyé bouler d’un simple coup dans les testicules. Je déteste ce genre d’approche… Qui aimerait, de toute manière ? Seulement, l’étiquette « sweetie » me colle au front et ici, je dois accepter ces attouchements et cette drague mal faite. Je réfrène le soupir qui monte en moi.
— Je suis fatiguée, je vais rentrer.
— Dommage, j’aurais bien voulu passer du bon temps.
— Peut-être demain soir ? Quand je serai plus en forme. Je ne travaille pas et pourrai être toute à toi ! (…)
— Avec plaisir, bébé.
Je lui en foutrais bien une avec son bébé par-ci, bébé par-là. Je n’ai jamais autant détesté ce surnom que depuis que je suis ici. Les Thunderbolt adorent l’utiliser pour les sweeties. Nous sommes leur bébé, ces filles qu’ils chérissent et qu’ils sautent sans retenue, pour leur bon plaisir. Me trouver là me pèse parfois (…)
Il y a juste des jours où c’est plus compliqué que d’autres.”

Retrouve King et Marlene dans le dernier opus de la saga The Killing Vipers en le précommandant par ici

Panier